Aujourd'hui 5617 croisières à réserver
01 45 75 80 80 Du lundi au vendredi de 9h30 à 18h30

    Alaska et Ouest Canadien et Américain

    Escales :

    Fondée en tant que mission Dolores (par des prêtres) et le Presidio (par des soldats) en 1776, San Francisco naquit du pueblo de Yerba Buena. En 1835, le marin anglais William Richardson, marié à la fille du comandante du Présidio, installa une tente là où se trouve actuellement la grande avenue. Yerba Buena connut une croissance modeste liée au commerce et prit le nom de San Francisco après l'annexion de la Californie en 1846. San Francisco, semblera plus familier que Los Angeles aux Européens : on s'y déplace plutôt à pied (une rareté en Amérique), et la ville, bâtie dans un décor de collines aux reliefs accentués, possède un réel charme avec ses innombrables maisons de bois colorées et son atmosphère, toute de tranquillité et de décontraction.

    À voir

    Lombard Street

    Figurant parmi les sites touristiques les plus photographiés de San Francisco, Lombard Street est célèbre pour sa portion située entre Hyde Street et Leavenworth Street, qui se compose de 8 virages en épingle à cheveu ; là, la pente à 27 %, considérée trop abrupte, a été adoucie en 1927 à une inclinaison de 16 % lorsqu’il a été décidé de paver la rue. Aujourd’hui, près de 75 000 voitures empruntent chaque jour cette descente sinueuse ornée de massifs d’hortensias. Montez les escaliers qui longent les virages de la route jusqu’à Hyde Street, où vous profiterez d’un superbe panorama qui s’étend du nord à l’est. De là, un tramway vous emmènera jusqu’au Ghirardelli Square et au Hyde Street Pier et vous offrira une jolie vue sur Alcatraz et Angel Island


    Alcatraz

    Si près, et pourtant si loin... Voilà ce que devaient ressentir les prisonniers d’Alcatraz, pénitencier fédéral à sécurité maximale surnommé « the Rock », en admirant la superbe vue de San Francisco, dont ils étaient séparés par une barrière maritime de 2,5 km quasiment infranchissable : ceux qui tentaient alors de s’en échapper périssaient noyés, mouraient de froid ou étaient dévorés par les requins, lorsqu’ils n’étaient pas abattus ou capturés. En 1775, les explorateurs espagnols l’avaient appelée Isla de los alcatraces (l’île des fous de Bassan), car les cormorans qui y avaient élu domicile leur rappelaient cette espèce d’Espagne. Les premiers détenus arrivèrent dans les années 1850, alors que l’île était encore une forteresse militaire. En 1933, la propriété de l’île fut transférée au Département de la Justice des États-Unis, qui y incarcéra pendant les 30 années suivantes les criminels les plus endurcis, comme Al Capone, Machine Gun Kelly et Robert Birdman Stroud.


    Pont du Golden Gate

    Le Golden Gate Bridge est un élégant pont suspendu de style Art déco qui traverse le Golden Gate, détroit séparant l’océan Pacifique de la baie de San Francisco. Véritable symbole de la ville de San Francisco, sa construction a pourtant suscité une vive résistance : lorsque Joseph Strauss, un ingénieur avant-gardiste qui comptait déjà à son actif la construction de plus de 400 ponts dans le monde entier, annonça qu’il pouvait réaliser l’impossible en reliant cet impressionnant détroit, et ce pour à peine 27 millions de dollars, ses détracteurs assurèrent tantôt que les eaux de la baie étaient bien trop profondes et turbulentes pour une telle entreprise, tantôt qu’il lui faudrait 75 millions de plus. Pourtant, le fondateur de la Bank of Italy prit en charge son financement, et le pont fut achevé le 27 mai 1937 pour un budget de 35 millions de dollars. Depuis le Vista Point (Marin County), vous aurez une superbe vue du pont et des collines boisées du Presidio.


    Demeure victorienne Haas-Lilienthal House

    Parmi les nombreuses maisons familiales luxueuses qui logeaient autrefois dans ce quartier de Pacific Heights, cette imposante demeure (1886, Peter R. Schmidt) est l’une des quelques survivantes ; elle est aussi l’une des rares résidences victoriennes de la ville à être accessibles au public, et illustre les tendances architecturales de la classe moyenne aisée du San Francisco du 19e s. Elle fut construite pour William Haas, un riche commerçant qui la légua en 1916 à sa fille et à son beau-fils, Alice et Samuel Lilienthal. Après la mort d’Alice, en 1972, la famille fit don de la maison à la Foundation for San Francisco's Architectural Heritage. Derrière la façade de style Queen Anne, reconnaissable à sa tourelle et à ses nombreux pignons ornés, les salons, la salle à manger et l’une des six chambres d’origine sont meublés dans le style des années 1880-1920. Au sous-sol, l’ancienne salle de réception abrite désormais une exposition de photographies d’époque.


    Fisherman's Wharf

    San Francisco retrouve toute son activité maritime d’antan dans ce quartier animé, situé à l’extrémité nord-est de la péninsule. L’ambiance est encore plus festive à l’est du quai, et plus particulièrement au Pier 39, un « Festival Marketplace » annoncé par le cri des otaries qui y ont élu domicile, et qui propose des boutiques de souvenirs, un aquarium doté d’un tunnel vitré, et des manèges pour enfants. Artistes de rues et stands de fruits de mer viennent s’ajouter à cette frénésie le long de Jefferson Street, qui accueille deux musées originaux et de nombreuses boutiques de T-shirts. Là, des bateaux vous emmèneront à Alcatraz ou vous feront visiter la baie. Les grands restaurants de fruits de mer de cette zone portent les noms des familles italiennes qui contrôlaient autrefois le secteur de la pêche. Plus calme, l’extrémité ouest du quai accueille des voiliers anciens, un musée maritime, quelques galeries d’art, un parc paisible et deux centres commerciaux.


    Infos & Aide
    Infos Légales
    Achat avant le 1er juillet 2018
    Achat à partir du 1er juillet 2018
    UOC
    • Un Océan de Croisières
    • est la marque de distribution de
    • Compagnie Internationale de Croisières
    • 45. rue de Lourmel 75015 paris
    • Tél 01 45 75 80 80
    • IM 075 100 151
    • © CIC 2014